Terrible jungle

En avant pour les Cameron Highlands !

Au petit matin (Bon, il était 8h, ça passe), nous nous réveillons pour aller au terminal de Bus de Kuala Lumpur, qui est d’ailleurs pas tout près (Merci le taxi), pour prendre notre bus pour les Cameron Highlands, c’est à peu près à 4h de bus, donc ça passe. Le terminal est organisé comme un aéroport, c’est plutôt clair de s’y retrouver, on se dirige donc vers notre porte d’embarquement et on attend notre bus… Qui arrive avec un peu de retard mais rien de grave. Dedans on a beaucoup de place, on est tout derrière, Zak est en face de l’allée avec plein de place pour ses jambes… Puis de toutes façons il y a beaucoup de place pour les jambes. Le siège peut se baisser à fond et il y a un repose pied, je me mets presque en position allongée et je finis ma nuit héhé.

La première partie de trajet est de l’autoroute, elle passe plutôt vite, je somnole un peu, la deuxième partie… C’est de la route de montagne, et route de montagne + Bus (Qui allait assez vite dans les virages d’ailleurs) = Envie de vomir. S’en suit donc une lutte extrême pour ne pas gerber… Jusqu’à notre arrivée.

Il est un peu tard, le bus m’a presque tué… Nous faisons donc une petite sieste pour que mon ventre se remette de ses émotions. Après avoir pas mal dormi, on se réveille pour aller au restaurant, ça cassait pas des briques et j’ai été un peu malade après mais c’est pas grave.

Avant de retourner dans notre chambre nous allons voir à l’accueil de l’hôtel car le gérant nous avait dit qu’ils proposaient des excursions. J’étais un peu sceptique à la base parce que celle à Kuala Lumpur avait été un peu trop cher à mon goût mais nous regardons quand même. Il y avait le choix entre beaucoup de programmes, certains de demies journée et d’autres de journées complètes. J’étais moyennement motivée pour passer une journée entière (De 8h15 à 18h) avec des gens randoms mais dans le programme il y avait “Trek dans la jungle” et c’est cool la jungle, alors finalement on a pris la journée complète, le prix était très raisonnable comparé à Kuala Lumpur d’ailleurs.

Dans la jungle, terrible jungle~

C’est donc parti pour se réveiller à 7h30 du matin (c’est tôt pour nous) pour se préparer à aller prendre notre petit déjeuner gratuit (Sauf que Zak a pris des suppléments bien-sûr) et partir en 4×4 jusqu’à la jungle.

Sur le chemin on récupère une autre personne, Semi une madame d’origine Turque qui vit en Allemagne et qui parle très bien anglais (Mais moi non, j’me débrouillais pour répondre à l’arrache, c’est surtout Zak qui lui parlait), très sympathique et avec notre guide Wa (C’est pas son nom complet mais il nous a dit de l’appeler comme ça), un local qui vit ici depuis qu’il est né, nous partons donc vers la jungle. Sur place un groupe de gens qui parlent une langue un peu du Nord, nous rejoignent.

On commence donc le Trek dans la jungle à la recherche d’une Rafflesia (Plus grande fleur au monde). Avant de partir notre guide nous avait dit qu’on risquait de se salir… Tu m’étonnes (A cette heure nos chaussures sont toujours sales). Dans les 50 premiers mètres, je trébuche et enfonce mon pied en plein dans une énorme “flaque” de boue… Ma chaussure est baptisée.

Après ce petit fail, le trek dans la jungle commence, et c’est cool, il y fait bon et c’est beau, du bambou en veux-tu en voilà, de la végétation, des obstacles, des tuyaux d’eau… Des tuyaux ? Et oui, à Cameron Highlands il y a plein, plein, vraiment plein de plantations, de fermes, donc il y a des grands tuyaux d’eau un peu partout qui vont de la montagne jusqu’aux différentes plantations pour alimenter le tout.

C’est une jungle donc il y avait aussi des insectes et tout et tout. C’est cadeau Solenne ! D’après le guide, elle est venimeuse en plus.

Après avoir bien marché, trébuché de nombreuses fois dans la boue, passé des ponts en bambous et évité de nombreux obstacles, nous quittons le sentier pour aller voir la fameuse fleur.


La Rafflesia, la plus grosse fleur du monde

Bon, celle qu’on a vu c’était clairement pas la plus grosse Rafflesia du monde, elle était même assez petite d’après le guide. Apparemment quand un humain touche une Rafflesia, y’a des bactéries pas bien et après elle meurt, donc le guide était un peu sous tension et on devait pas s’approcher trop trop quand même, parce que bon, des rafflesia y’en a pas à chaque coin de rue.


Le chemin du retour

Après avoir vu cette chouette fleur, retour arrière, sur le chemin le guide nous montre une Rafflesia morte. Sur le dernier pont en Bambous Zak a failli passer à travers, il y a eu un gros craquement, et y’a du vide en dessous quand même, ils inspiraient pas trop confiance ces ponts, mais c’était marrant.


La sarbacane

Après la jungle nous allons voir un petit village de gens qui fabriquent et utilisent des longues sarbacanes avec des projectiles empoisonnés. J’ai eu l’occasion de tester mais Zak a raté la vidéo, c’est dommage, j’avais bien visé en plus.

Voilà pour cette première partie de journée, après on est allés manger avec le guide et Semi, les autres nous ont quitté après les sarbacanes.

2 thoughts on “Terrible jungle

Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: